Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Histoire de la médecine
Le tabac en Ancienne Égypte
Bernard Ziskind le 20-01-18

Égyptologie. Comment des feuilles de tabac se sont-elles trouvées sur la momie de Ramsès II, une plante inconnue dans l'Ancien Monde jusqu'à ce que Christophe Colomb la ramène des Amériques ?

C'est à Christophe Colomb que l'on doit en 1496 l'importation des premiers plants de tabac (Nicotiana tabacum) récoltés dans les Caraïbes, sur l'île de Tobago, à l'intention d'Isabelle la Catholique. Son usage ne pouvait être que totalement inconnu en Ancienne Égypte. La découverte, en 1976, d'un hachis de feuilles de tabac dans les baumes de la momie de Ramsès II déclenche une polémique qui n'est pas encore close.

Origine de la controverse
Quand le Dr Marcel Bucaille est autorisé, pour ses recherches, à examiner en 1974 les momies royales du musée du Caire, il est alarmé par l'état de dégradation de Ramsès II. Il en fait part à Christiane Desroches-Noblecourt, dont la notoriété réussit à convaincre les autorités égyptiennes de confier à la France le bilan des dommages afin d'y remédier. Sa momie est transférée, avec les honneurs dus à son rang, au musée de l'Homme de Paris en septembre 1976. À la suite d'une série d'examens non invasifs, on découvre "un fin hachis de feuilles de tabac contre les parois internes du thorax