La publication au Japon du "Nouveau Traité d'anatomie (Kaitai Shinsho)" [1774] : une rupture épistémologique ? | La Revue du Praticien
Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Histoire de la médecine
La publication au Japon du "Nouveau Traité d'anatomie (Kaitai Shinsho)" [1774] : une rupture épistémologique ?
Mieko Macé le 20-02-14

Dès l'époque médiévale, certains médecins japonais portaient un intérêt particulier aux viscères et à l'importance des expériences cliniques. Leur intérêt progressif pour la science occidentale connut un tournant avec, en 1774, la première traduction intégrale d'un traité d'anatomie hollandais.

Au Japon, une forme de dynamisme fut encouragée à partir de la fin du XIIe siècle par la domination de la classe guerrière. Les rapports hiérarchisés de l'Antiquité furent désormais perçus comme précaires. Une place importante fut donc accordée à ceux qui intervenaient directement dans la marche des affaires, si bien qu'au début des temps modernes la société japonaise offrait à tous les gens d'art considération et possibilité de promotion. Les médecins japonais profitèrent de cette reconnaissance sociale…