Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Tendinopathies du tennisman
Patrick Le Goux le 23-07-18

Épaule
Geste traumatisant : le service, surtout chez le joueur de haut niveau.

Rechercher (bras dominant)
– Atteintes de la coiffe concernant les tendons des muscles supra-épineux, infra-épineux et sous-scapulaire : tendinite simple ou enthésopathie, désinsertion, fissure intratendineuse partielle, lésion(s) transfixiante(s) évoluant vers une rupture de coiffe.
– Conflit sous-acromial entre la face superficielle du tendon du supra-épineux et la voûte acromiale (au passage du bras en élévation) et rotation interne (lors de l'impact de la balle dans la raquette), pouvant s'imbriquer avec une arthropathie acromio-claviculaire d'origine microtraumatique.
– Conflit de Walch, intra-articulaire (entre la face profonde du supra- et/ou de l'infra-épineux et la partie postérosupérieure du bourrelet glénoïdien), le bras en position d'armé en rotation externe.
– Atteinte du long biceps, qui peut se désinsérer à sa partie haute en intra-articulaire et se fissurer ou se subluxer dans la gouttière bicipitale.
=> tableau d'impingement shoulder avec augmentation d'amplitude de la rotation externe et diminution de la rotation interne.

Tests cliniques
Pour la coiffe :
– déclenchent la douleur et évaluent la force musculaire ;
– supra-épineux (le patient tend et maintient contre résistance ses bras devant lui à l'horizontale, paumes de main vers le bas, test de Jobe) ;
– infra-épineux (coudes placés au corps, le patient écarte ses bras en rotation externe contre résistance) ;
– sous-scapulaire (il place sa main derrière le dos à distance de celui-ci et maintient sa position…