Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Stratégies d'adaptation du traitement de fond de l'asthme
Caroline Sattler, Gilles Garcia, Marc Humbert le 11-12-17

Rechercher la dose minimale efficace tout en maintenant un contrôle optimal.

Le traitement de fond de l'asthme repose sur la corticothérapie inhalée. Quatre molécules sont utilisées en France, la béclométasone, le budésonide, la fluticasone et le ciclésonide, chacune disponible en dose faible, moyenne ou forte. Ce traitement, indispensable, peut être associé à différents traitements additionnels : bronchodilatateurs de longue durée d'action, antileucotriènes, et, de plus en plus rarement, théophylline. Ceux-ci ne nécessitent pas d'adaptation de dose. Les biothérapies, prescrites uniquement dans l'asthme sévère, ne seront pas traitées ici. La stratégie thérapeutique d'adaptation du traitement dans l'asthme est fondée sur l'évaluation régulière du contrôle et la recherche d'une dose minimale efficace. Les objectifs sont d'obtenir un contrôle optimal de la maladie, de diminuer la morbi-mortalité liée à l'asthme et d'améliorer la fonction respiratoire des patients.

Contrôle de l'asthme
L'évaluation du contrôle est une étape essentielle de la prise en charge ; il est donc primordial pour le praticien de maîtriser cette notion de "contrôle de l'asthme" et de savoir correctement l'évaluer à chaque consultation afin d'adapter le traitement de fond du patient en conséquence.
Le Global Initiative for Asthma (GINA) définit le niveau de contrôle de l'asthme par la mesure des manifestations de l'asthme observées par le patient ; ont-elles été réduites ou éliminées par le traitement de fond ? Les dernières recommandations françaises de la Société de pneumologie de langue française (SPFL) sur la prise en charge des patients asthmatiques distinguent trois…