Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Nouveaux modes d'administration de l'insuline et nouveaux modes de surveillance du diabète de type 1
Eric Renard le 11-07-18

Maintenir la glycémie dans un intervalle cible proche de la norme (0,7-1,40 g/L).

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune caractérisée par une perte quasiment complète de la sécrétion d'insuline due à une destruction des cellules bêta des îlots de Langerhans pancréatiques. Depuis la découverte de l'insuline en 1921, la thérapeutique du diabète de type 1 a été fondée sur l'administration parentérale d'insuline pour couvrir les besoins vitaux en insuline de l'organisme. Alors que la survie des patients a été l'objectif initial de ce traitement, l'étude du Diabetes Control and Complications Trial (DCCT) a clairement démontré que restaurer la glycémie à un niveau proche de la normale était le but véritable à poursuivre en vue d'une prévention ou d'une stabilisation effective des complications du diabète dues à l'hyperglycémie chronique. Le DCCT a aussi montré que le risque principal en visant la normalisation glycémique était la survenue d'hypoglycémies sévères qui peuvent, par elles-mêmes, avoir des conséquences graves. Les objectifs du traitement du diabète de type 1 ont ensuite été précisés, comme l'association d'un contrôle glycémique au long cours démontré par des niveaux d'hémoglobine glyquée (HbA1c) proches de 7 % (53 mmol/ mol) associés à un risque minimal d'hypoglycémies. Les nouveaux moyens d'administration d'insuline et de surveillance glycémique qui font l'objet de cet article promeuvent le nouveau concept du maintien de la glycémie dans un intervalle-cible proche de la norme (70-140 mg/dL) comme l'objectif thérapeutique-clé pour le diabète de type 1.
Atteindre de tels résultats avec des injections souscutanées intermittentes d'insuline en adaptant les doses selon une mesure également intermittente de la glycosurie ou de la glycémie s'apparente à chercher à résoudre la quadrature du cercle. Depuis les années 1970, des efforts constants ont été consacrés à la recherche d'une administration modulable de l'insuline en fonction des besoins eux-mêmes estimés à partir d'une mesure la plus fréquente possible de la glycémie. Ce défi a été relevé avec succès par des équipes européennes et américaines dans la décennie 1970-1980 par la mise…