Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Lutte contre le tabagisme en France : quoi de nouveau ?
Nathalie Wirth, Emmanuelle Béguinot, Yves Martinet le 20-06-19

Sous l'effet de plusieurs mesures dont l'augmentation des prix est la plus efficace, le tabagisme recule en France, mais les dégâts sont considérables alors que les industriels ne désarment pas pour recruter de nouveaux fumeurs, notamment grâce à la cigarette électronique, dont ils tentent de s'emparer.

La lutte contre le tabagisme a récemment évolué par la mise en oeuvre coordonnée de différentes mesures efficaces, et les premiers résultats sur la consommation sont observés. Malheureusement, en dépit d'une bonne législation, la prévalence tabagique française reste élevée du fait d'un retard à la mise en oeuvre d'une politique efficace et de l'absence de contrôle de l'application des lois. Face à ce marché déclinant du tabac, l'industrie organise sa survie par la promotion du tabac "chauffé". Elle doit recruter en France comme nouveaux fumeurs 200 à 300 000 enfants/an (âge moyen de la première cigarette en 2017 : 14 ans), "ils ont des lèvres, nous les voulons" comme ont pu dire les fabricants en parlant des jeunes.
La nicotine entraîne très rapidement une dépendance puissante puisque 2 enfants sur 3 qui fument une première cigarette "pour voir" seront fumeurs quotidiens pendant au moins une période de leur vie. Arrêter cette toxicomanie est souvent plus difficile que d'arrêter l'héroïne ou l'alcool.

Épidémiologie du tabagisme en France
Le tabagisme quotidien en France chez les 18-75 ans diminue (26,9 % en 2017 vs 29,4 % en 2016) mais reste encore élevé. Cette baisse se confirme à 17 ans (25,1 % en 2017 vs 32,4 % en 2014, consommation identique entre les sexes), mais pas chez les femmes enceintes (17 % fumeuses au 3e trimestre de grossesse).
Le tabagisme n'est pas une fatalité, ainsi 15 % d'adultes sont fumeurs quotidiens au Royaume-Uni…