Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
L'enfant handicapé. Orientation et prise en charge
Joseph Toulouse, Vincent des Portes le 12-11-18

ITEM 54 (v. items 115, 117)

OBJECTIFS :
ARGUMENTER les principes d'orientation et de prise en charge d'un enfant handicapé.
CONNAÎTRE les filières de prise en charge médicale, médico-sociale et de scolarisation de l'enfant handicapé :
DÉCRIRE le rôle de la maison départementale des personnes handicapées
et IDENTIFIER les interlocuteurs du médecin dans le système éducatif.

Le handicap de l'enfant (v. encadré 1), quelle que soit son origine, est une situation fréquente, mais dont la prévalence exacte n'est pas connue : un peu moins de 1 % des enfants qui naissent sont porteurs d'une déficience sévère, sensorielle ou neurodéveloppementale (motrice, cognitive, psychiatrique), soit une prévalence d'environ 140 000 enfants âgés de 0 à 20 ans en France. Mais le nombre d'enfants en situation de handicap plus léger varie grandement selon les études, les troubles considérés et la classe d'âge analysée. En 2016-2017, plus de 300 000 enfants en situation de handicap ont été scolarisés dans les établissements relevant de l'Éducation nationale et près de 80 000 en établissement spécialisé (médicosocial), ce qui représente 2,8 % des enfants scolarisables (3-20 ans).
Le handicap peut être lié à une déficience de nombreuses fonctions. Il peut être moteur (paralysies cérébrales, maladies neuromusculaires, spina bifida ou anomalies des membres), cognitif (troubles du neurodéveloppement tels que déficience intellectuelle (DI), trouble du spectre de l'autisme (TSA), troubles spécifiques du langage et des apprentissages : dysphasie, dyspraxie, dyslexie, dyscalculie, déficit d'attention/hyperactivité), sensoriel (basse vision/cécité ou hypoacousie/surdité). Enfin, certains enfants atteints de pathologies somatiques chroniques présentent de réelles limitations…