Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Hépatite Delta : à rechercher systématiquement en cas d'infection par le virus de l'hépatite B avec un antigène HBs positif
Emmanuel Gordien le 11-04-18

Le virus de l'hépatite Delta ou D (VHD) est un virus satellite du virus de l'hépatite B (VHB).

C'est un petit virus de 36 nm de diamètre, constitué d'un génome à ARN simple brin de polarité négative de 1 700 paires de bases environ. Il forme avec les deux isoformes de la protéine Delta (la petite ou p24 et la grande ou p27) une ribonucléoprotéine Delta. Cette dernière est ensuite enveloppée par les particules d'enveloppes vides (antigène HBs) du VHB auxiliaire pour former les virions Delta.
La réalité de l'infection par le VHD dans le monde à ce jour est mal connue. On estime qu'environ 15 à 20 millions d'individus dans le monde seraient infectés par ce virus, avec des prévalences très variables selon les régions. L'Afrique subsaharienne et centrale, le bassin amazonien (Brésil, Pérou, Venezuela et Colombie), les îles du Pacifique et le Vietnam seraient des zones de forte endémie du VHD, de même que la Turquie, le sud de l'Italie, les républiques de l'ex-Union soviétique et surtout la Mongolie. Des zones de moyenne endémie ou d'endémie intermédiaire ont été proposées, cependant des données manquent pour beaucoup de régions du monde. L'Amérique du Nord ou l'Australie, de même que l'Europe du Nord et de l'Ouest seraient au contraire des zones de faible endémie où l'infection est liée principalement à des patients venant de zones de forte d'endémie. Cette classification déjà ancienne repose sur le dépistage des anticorps anti-VHD totaux sériques chez les patients infectés. Cependant, la présence des anticorps ne signifie pas forcément réplication virale. Aussi, toutes ces données devront être reconsidérées à l'aide d'outils diagnostiques sérologiques et moléculaires validés, car le VHD est caractérisé par une grande variabilité génétique en huit génotypes distincts (numérotés de 1 à 8), avec plusieurs sous-génotypes au sein de ces…