Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Formes particulières du paludisme et terrains particuliers
Nicolas Vignier le 10-03-19

Il est important de connaître les spécificités cliniques et de prise en charge du paludisme de populations particulières. Par ailleurs, des formes cliniques moins courantes du paludisme existent et seront brièvement rappelées ci-dessous. Leur prise en charge a également fait l'objet d'une actualisation dans les dernières recommandations.

Femmes enceintes ou allaitantes
Le paludisme à P. falciparum de la femme enceinte est plus à risque de complications pour la mère et le fœtus (mortalité périnatale, anémie, petit poids de naissance). Il justifie une hospitalisation (en médecine ou en obstétrique en fin de grossesse) et peut être traité par la quinine orale ou par l'atovaquone-proguanil lors du 1er trimestre (les combinaisons contenant des dérivés de l'artémisinine [artemisinin-based combinaison therapy, ou ACT] étant par principe contre-indiquées faute d'un recul suffisant de pharmacovigilance). À partir du 2e semestre, l'artéméther-luméfantrine doit être privilégiée (l'arténimol-pipéraquine n'étant pas encore recommandé chez la femme enceinte, faute de données suffisantes).
Chez les femmes allaitantes, en dehors des formes graves, les dérivés d'artémisime et l'atovaquone-proguanil sont déconseillés. Un traitement par quinine par voie orale est donc privilégié pour les formes simples.

Enfants
Chez l'enfant comme chez l'adulte, toute fièvre au retour doit faire évoquer un paludisme. Elle peut être isolée ou volontiers accompagnée de signes digestifs (nausées, vomissements, diarrhée), de céphalées et parfois de crises d'épilepsie (signe de gravité). L'évolution du paludisme simple de l'enfant peut être frustre et est encore plus imprévisible que chez l'adulte, ce qui justifie une hospitalisation pour surveillance rapprochée. Les critères de gravité de l'Organisation mondiale de la santé sont les mêmes chez l'enfant que chez l'adulte, hormis les troubles de la conscience,…