Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Fièvre aiguë chez l'enfant
Elham Sardar, Christèle Kyheng le 30-11-19

ITEM 144

OBJECTIFS :
DIAGNOSTIQUER la cause.
CONDUIRE le diagnostic étiologique d'une fièvre aiguë.
CONNAÎTRE les indications et les modalités du traitement symptomatique d'une fièvre aiguë.
IDENTIFIER les situations d'urgence et celles imposant l'hospitalisation d'un patient fébrile.

La fièvre aiguë de l'enfant est un symptôme très fréquent en pédiatrie et représente environ 20 % des motifs de consultation dans les services d'accueil d'urgence. Elle représente un challenge diagnostique et thérapeutique pour le pédiatre. En effet, les cause sont vastes. L'objectif premier du clinicien est de reconnaître les situations d'urgence. Les nourrissons de moins de 3 mois ont une prise en charge spécifique, à connaître. Pour les enfants de plus de 3 mois, la prise en charge sera fonction de la clinique et du terrain.

Diagnostic
Physiopathologie
L'hypothalamus est le centre de contrôle de l'homéothermie (équilibre thermique du corps).
La température corporelle moyenne est de 37 °C et résulte d'un équilibre entre thermogenèse et thermolyse. La fièvre est la conséquence des signaux envoyés à l'hypothalamus. En effet, les agressions externes telles que les bactéries ou virus entraînent une production de cytokines : tumor necrosis factor (TNF), interleukine (IL) 1, IL2… responsables d'influx nerveux visant à augmenter la température centrale. Il en résulte une vasoconstriction permettant de diminuer la thermolyse et des frissons pour augmenter la thermogenèse. Il s'agit le plus souvent d'une réaction adaptée de l'organisme à une situation pathologique. Fièvre et frissons sont le début du signal d'intrusion…