Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Dermatose bulleuse touchant la peau et/ou les muqueuses externes
Clément Charpentier, Gaëlle Quéreux le 30-09-19

ITEM 110

OBJECTIFS :
ARGUMENTER les principales hypothèses diagnostiques
et JUSTIFIER les examens complémentaires pertinents.

Une bulle est une lésion élémentaire classiquement décrite comme une collection liquidienne claire, parfois hématique, de plus de 2 mm, au contraire de la vésicule dont le volume en est inférieur. Lorsque son contenu est purulent, on parle de pustule. Il peut arriver que les bulles deviennent coalescentes pour devenir des placards de décollement cutané. Rapidement, elles laissent la place à des érosions (d'autant plus que les décollements surviennent sur les muqueuses ou la peau fine), voire à des ulcérations qui sont plus profondes.
Les dermatoses bulleuses sont un groupe très hétérogène de maladies cutanées. Elles regroupent des causes auto-immunes, infectieuses, allergiques ou sont parfois le résultat de facteurs externes. Il conviendra de repérer rapidement les dermatoses bulleuses potentiellement sévères, mettant en jeu le pronostic vital, dont la prise en charge est urgente.

Dermatoses bulleuses auto-immunes
Pemphigoïde bulleuse
1.Épidémiologie
La pemphigoïde bulleuse affecte surtout des sujets âgés entre 70 et 80 ans. Au moins la moitié des patients présentent des troubles cognitifs avancés au diagnostic. La mortalité à moyen terme est importante du fait des comorbidités associées aux effets secondaires des traitements. Rarement, il peut exister des médicaments inducteurs comme la spironolactone, les diurétiques de l'anse ou les phénotiazines.
2. Présentation clinique
Dans la pemphigoïde bulleuse, le prurit est souvent inaugural, pouvant précéder de plusieurs…