Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Conduite à tenir face à une suspicion d'abus sexuel chez l'enfant
Barbara Lormeau, Caroline Rey-Salmon le 20-04-19

Les cas d'abus sexuel chez l'enfant sont fréquents. Tout médecin se doit d'avoir anticipé cette situation et de savoir où adresser l'enfant pour une prise en charge immédiate.

Les abus sexuels sont définis comme "la participation d'un enfant ou d'un adolescent mineur à des activités sexuelles qu'il n'est pas en mesure de comprendre, qui sont inappropriées à son développement psychosexuel, qu'il subit sous la contrainte, par violence ou séduction, ou qui transgressent les tabous sociaux". Les situations d'abus sexuel sont endémiques et présentes dans tous les pays du monde. Selon une méta-analyse datant de 2011, 12,5 % des mineurs en seraient victimes, soit un enfant sur huit. Les filles en seraient victimes deux à trois fois plus que les garçons. Les auteurs sont de sexe masculin dans la quasi-totalité des cas et sont connus de la victime dans plus de deux tiers des cas. Tous les médecins recevant des enfants seront confrontés à cette problématique plusieurs fois au cours de leur exercice professionnel. Les agressions sexuelles incluent les actes comportant un contact physique direct (attouchements, pénétration) et ceux qui se déroulent à travers une interaction visuelle, verbale ou psychologique (exhibition, images pédopornographiques, etc.). Elles doivent être différenciées des jeux sexuels qui concernent de jeunes enfants entre eux au même stade de développement, découvrant leur anatomie génitale dans un intérêt mutuel, sans contrainte ni pénétration sexuelle.

Modes de révélation
En pratique, le premier réflexe d'un enfant victime d'abus sexuel ou de ses parents est rarement de se rendre au commissariat de police ou à la gendarmerie pour y déposer une plainte. Certains préfèrent demander conseil à leur médecin de famille ou consulter un service d'urgences. Il est…