Addictions comportementales de l'adolescent : prise en charge des parents | La Revue du Praticien
Espace abonné | connectez-vous
Image mystérieuse
Cliquez pour vous tester
A quoi pensez-vous ?

Photothèques
Sommaires de la revue du praticien
oxygène
Addictions comportementales de l'adolescent : prise en charge des parents
Isabelle Sabbah Lim, Saâdia Yakoub le 11-04-18

Addictologie. Les principales dépendances comportementales sont les jeux d'argent et de hasard, le sport intensif, les achats compulsifs, les troubles de la conduite alimentaire et, liée à l'essor des technologies de l'information et de la communication, la cyberdépendance (Internet, jeux vidéo individuel ou multijoueurs, ces derniers très addictogènes, portables, réseaux sociaux).

L'addiction comportementale ou "addiction sans drogue" est une conduite, régulière et durable en dépit de ses conséquences dommageables, vis-à-vis d'un objet ou d'une pratique, différant en cela d'une addiction avec substance psychoactive illicite ou licite. Quatre critères principaux (et des critères complémentaires) définissent une addiction :
- une envie irrépressible de réaliser le comportement ;
- la fréquence excessive, croissante, non contrôlée du comportement au détriment d'autres activités ;
- la poursuite du comportement malgré ses conséquences dommageables ;
- l'augmentation de la fréquence du comportement pour ressentir les mêmes effets comportementaux et psychologiques.
Des caractéristiques cognitives, émotionnelles, cliniques et de vulnérabilité (traits de personnalité, comorbidité psychiatrique, contexte socio-environnemental…) sont communes aux addictions ; enfin, dans toute addiction, la souffrance psychique, du sujet comme de l'entourage, est loin d'être négligeable. Toutefois, de nombreux addictologues préfèrent le concept de dépendance et non d'addiction comportementale. Dans le cadre de cette mise au point, nous nous intéresserons à deux troubles addictifs : la cyberdépendance et les troubles des conduites alimentaires…